Banner

Grand Prix De Chine Du Championnat Du Monde De F1 Motonautique 2014 Team Dessertenne Motor Sport

Après sa 2ème place obtenue lors du premier Grand Prix de la saison, le team a connu son premier abandon en plus de deux ans lors du Grand Prix de Liouzhou, les 13 et 14 octobre dernier. Une contre-performance qui n'entame pas sa détermination ni ses objectifs, dont celui de finir en tête du Championnat du Monde.

Pilote leader du Team Dessertenne Motor Sport, Philippe Chiappe commente avec humour : « On a été brillant et performant... sur 500 mètres ! ». C'est en effet dès le premier tour de course qu'il a dû abandonner, alors que les séances d'essais libres et la première séance de qualification (Q1) s'étaient très bien déroulées, avec en prime un excellent deuxième temps chrono lors du warm up d'avant course. L'équipe avait travaillé depuis plusieurs semaines sur une innovation majeure, l'installation de nouvelles batteries au lithium sur le bateau pour un gain de poids important (moins 7 kg pour les deux batteries).

Celles-ci avaient été testées avec succès sur le Championnat de France de Formule 3000 : trois victoires consécutives à Caen, Vichy et Mâcon, incitant le team à en équiper le bateau de F1. L'option se révèle payante à Liouzhou avec une troisième place lors de la première séance de qualification. Lors de la deuxième séance de qualification (Q2), des concours de circonstance vont compliquer la vie du team. L'organisateur du Championnat du Monde, comme le règlement le lui autorise, demande à installer à bord une caméra vidéo pour capter des images embarquées de la course. Celle-ci consomme évidemment davantage d'énergie et des dysfonctionnements apparaissent, notamment au niveau de la direction assistée qui utilise l'énergie des batteries. En quelques minutes pendant la séance de qualification, les techniciens du team réinstallent les anciennes batteries... mais deux, puis trois... incidents de course neutralisent cette Q2. Le temps de Philippe Chiappe est figé en 8ème position, ce qui lui interdit la participation à la Q3, et détermine définitivement sa position sur la grille de départ, le lendemain.

Après le warm up précédant la course proprement dite, Philippe Chiappe a quelques doutes sur le bateau, malgré de multiples changements d'hélice permettant d'aboutir à un bon compromis. Jamais prise en défaut, l'équipe technique réussit alors en quatre heures à revoir l'intégralité du moteur et à changer le boîtier électronique pour valider l'ensemble des réglages. La course commence, le pilote passe de la 8ème à la 6ème place en quelques centaines de mètres et, sans vraiment qu'une explication puisse être donnée, un problème moteur l'oblige à abandonner. Sans rien perdre de sa motivation, le Team Dessertenne Motor Sport aborde les trois derniers grands prix de la saison avec des éléments très positifs : Philippe Chiappe est deuxième ex-aequo du classement mondial (avec un retard de 25 points sur le premier alors qu'il reste 60 points à distribuer) et, pour la prochaine compétition, il disposera d'une toute nouvelle coque Moore. Enfin, le second pilote de l'écurie, Xiong Ziwei, progresse régulièrement et pointe au 12ème rang du championnat, le Team Dessertenne Motor Sport étant présent sur la deuxième marche du podium, ex-aequo avec le Team Nautica et derrière le Qatar Team.